Les dix-sept plus beaux musées du monde à visiter absolument.

Du Louvre à Paris en passant par le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, sans oublier le Guggenheim à Bilbao ou le Palais des Doges à Venise… Tour du monde des dix-sept plus beaux musées à visiter au moins une fois dans sa vie.

1-Le Louvre à Paris.

À ce jour, il est le plus grand musée d’art et d’antiquités au monde, mais aussi le plus visité. Né château fort sous le règne du roi Philippe Auguste, le Louvre est uni au Palais des Tuileries, alors la résidence des rois de France, sous l’impulsion d’Henri IV, à la fin du XVIème siècle. Si le projet de faire du Louvre un lieu de conservation d’œuvres d’art est né sous le règne de Louis XIV, ce n’est qu’après la Révolution française qu’il sera transformé en musée. Plus de 500000 œuvres y sont aujourd’hui conservées, des antiquités égyptiennes, grecques et romaines à l’art occidental du Moyen-Age au XIXème siècle. L’un des catalogues les plus riches et les plus variés au monde.

2-Le Metropolitan Museum of Art à New York.

Situé en plein cœur de New York sur la Cinquième Avenue, le Metropolitan Museum of Art (MET) est l’un des plus grands musées d’art du monde et un passage obligé quand on vient à Big Apple. Inauguré en 1872, le musée abrite plus de 2 millions d’œuvres d’art venues des quatre coins du monde. Des statues de l’Antiquité aux toiles de maîtres français en passant par une grande collection d’art américain, le MET offre un éventail incroyable de chefs-d’œuvre, thématisés lors d’expositions événements qui battent des records d’affluence à chaque ouverture. À l’instar de l’exposition mode du printemps, inaugurée lors du très médiatisé Gala du MET Costume Institute qui rassemble la crème des personnalités de la mode et du divertissement, autour d’Anna Wintour à qui le musée a dédié l’une de ses ailes, le Anna Wintour Costume Center.

3-Le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

Les chiffres donnent le tournis. 60000 pièces, 10000 salles, 3 millions d’œuvres exposées, 230000 m2 de surface… Le Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg est ce mastodonte du patrimoine mondial qui détrône tous les grands musées des quatre coins de la planète et accumule les superlatifs. Plus grand musée du monde en terme d’objets exposés, plus grande collection du monde de peintures (plus de 16000 toiles), le musée inauguré en 1764 abrite des précieux témoins de l’art scythe, des objets de la Grèce et Rome antiques ainsi que de nombreuses peintures de maîtres italiens et français.

4-Les Musées du Vatican.

Les Musées du Vatican à Rome sont parmi les musées les plus visités au monde. Chaque année, 7 millions de touristes se pressent pour découvrir les splendeurs de ces 12 musées comprenant pas moins de cinq galeries et 1400 salles, inaugurées en 1771. Une extraordinaire collection d’œuvres d’art, comprenant surtout peintures et sculptures rassemblées au fil des siècles par les papes et l’institution des Musées du Vatican.

5-Le Louvre Abu Dhabi.

A la fois moderne et épuré, le Louvre Abu Dhabi, inauguré en novembre 2017, a été pensé par l’architecte Jean Nouvel, lauréat du prix Pritzker et signature de nombreux hauts lieux de la culture parisienne (la Philharmonie, la Fondation Cartier, l’Institut du monde arabe…). Il a imaginé le bâtiment comme une ville-musée couvée par un gigantesque dôme argenté entrecroisé d’étoiles en métal, surplombant des eaux turquoise. Un lieu majestueux, composé de 23 galeries permanentes, qui accueille sa propre collection d’œuvres ainsi que des prêts venus des musées français. Premier musée du monde arabe conçu comme un musée universel, le Louvre Abu Dhabi se veut multidisciplinaire et ouvert sur le monde, explorant toutes les facettes de l’humanité à travers le prisme de ses différentes cultures et civilisations, de la Préhistoire à aujourd’hui.

6-Le Musée Guggenheim à Bilbao.

Surplombant le Paseo d’Abandoibarra, entouré de Maman, l’araignée géante de Louise Bourgeois, et de Puppy, le chien fleuri de 12 mètres de haut signé Jeff Koons, le Musée Guggenheim de Bilbao, ouvert en 1997, est un petit bijou d’architecture moderne signé Frank Gehry, qui a d’ailleurs refusé de construire le musée au centre ville de Bilbao, afin de privilégier l’aménagement d’un nouveau tissu urbain en banlieue. Un véritable chef-d’œuvre moderne pensé par un esthète, lauréat du prix Pritzker 1989, qui aura définitivement fait bouger les lignes de l’architecture contemporaine. À l’intérieur de ce géant de titane, on peut y voir la crème de l’art contemporain, de Richard Serra à Jenny Holzer en passant par Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol.

7-Le Musée d’Orsay à Paris.

Cette ancienne gare parisienne a bien failli ne jamais devenir le temple de la peinture impressionniste, réaliste et pointilliste qu’elle est aujourd’hui. En 1973, le Musée d’Orsay fut d’abord question de raser cet édifice construit en 1900, pour y installer un hôtel de luxe. Valery Giscard d’Estaing décide finalement d’en faire un musée, inauguré en 1986, qui couvre aujourd’hui l’art occidental de la seconde moitié du XIXè siècle à la fin du XXème siècle, une période aussi courte que riche. Il fait le lien entre les collections du Louvre et celles du Centre Georges Pompidou.

8-Le Musée historique d’État de Moscou.

Situé entre la place Rouge et la place du Manège, le Musée historique d’État de Moscou, fondé en 1872, célèbre l’histoire culturelle de la capitale russe au regard de millions d’œuvres d’art exposées entre ses murs de briques rouges, de reliques de tribus préhistoriques qui peuplaient le territoire de l’actuelle Russie jusqu’aux œuvres d’arts acquises par des membres de la dynastie des Romanov. À ne pas manquer, la bibliothèque du musée qui possède, entre autres, le psautier Chludov et les Anthologies de Sviatoslav.

9-Le Palais des Doges à Venise.

Splendeur de Venise, le Palais des Doges ou Palais Ducal était le lieu de résidence des doges et foyer du pouvoir politique depuis le IXème siècle. Régnant sur la place Saint-Marc, le palais d’inspiration gothique édifié en 1340 abrite de sublimes salles au charme suranné, comme la salle du Grand Conseil. Au mur, des peintures du Titien et Véronèse et surtout le célèbre Paradis de Tintoret n’en finissent pas d’éblouir. Pour les amoureux de la sculpture style Renaissance, les deux figures de Mars et de Neptune de Sansovino trônent fièrement sur le perron d’honneur du palais vénitien. A ne pas manquer ? La visite des anciennes prisons, les plombs, et notamment de la cellule de Giacomo Casanova, le célèbre séducteur qui y séjourna et s’échappa en 1756.

10-Le Musée d’art contemporain de Niterói.

Ouvert en 1996, le Musée d’art contemporain de Niterói est un véritable pilier de l’architecture moderne, faisant la fierté des habitants de Rio de Janeiro. Ce lieu aux allures futuristes tout en courbes, surplombant la baie de Guanabara, a été imaginé par l’architecte Oscar Niemeyer qui a pensé le bâtiment “comme une fleur” qui miroiterait dans la piscine Boa Viagem. Nicolas Ghesquière y a d’ailleurs présenté le défilé Louis Vuitton croisière 2017, en 28 mai 2016. Abritant plus de 1200 œuvres d’art brésilien du XXe siècle, le musée de Niterói vaut vraiment le détour de passage au Brésil.

11-Le Musée Yves Saint Laurent à Marrakech.

En plus de celui de l’avenue Marceau à Paris, un autre musée Yves Saint Laurent est inauguré au Maroc, à Marrakech, le 19 octobre 2017. “Au Maroc, j’ai compris que mon propre chromatisme était celui des zelliges, des zouacs, des jellabas et des caftans. Les audaces qui sont depuis les miennes, je les dois à ce pays, à la violence des accords, à l’insolence des mélanges, à l’ardeur des inventions. Cette culture est devenue la mienne, mais je ne me suis pas contenté de l’importer, je l’ai annexée, transformée, adaptée.” racontait Yves Saint Laurent en 1983, 17 ans après être tombé sous le charme de Marrakech et s’y être installé avec Pierre Bergé. Une évidence, donc, d’inaugurer un musée dans la ville marocaine consacrée à son œuvre indélébile. Au sein de ce nouveau bâtiment de 4000 m², pensé par le Studio Ko, situé à proximité du Jardin Majorelle acquis par le couple en 1980, est exposée une partie de la collection de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent et donne à voir en parallèle des expositions temporaires. Le plus ? Une bibliothèque de recherche, un auditorium, une librairie et un café avec terrasse où déguster un thé à la menthe et autres pâtisseries orientales, bienvenus après la visite.

12-La National Gallery à Londres.

Inaugurée en 1824 dans une ancienne demeure du peintre Argerstein, la National Gallery est l’un des musées les plus fréquentés de Londres. Accueillant une riche collection d’œuvres d’art, le musée situé à Trafalgar Square brille surtout par ses nombreuses peintures, plus de 2 500 couvrant les périodes de 1250 à 1900.

13-Le Musée National du Palais à Taipei.

Écrin des plus beaux trésors culturels chinois, le Musée National du Palais à Taipei est l’une des merveilles de Chine. Niché sur les hauteurs boisées de Taïwan, le musée aux allures de palais impérial accueille la plus grande collection d’objets artisanaux chinois du monde, soit 1,86 million d’œuvres provenant des collections de la Cité interdite amassées pendant des siècles, dont de nombreux objets issus des dynasties Qing et Song.

14-La Fondation Louis Vuitton à Paris.

En octobre 2014, la Fondation Louis Vuitton ouvrait ses portes. Un voilier de verre et d’acier érigé en plein cœur du Bois de Boulogne à Paris, qui abrite les plus belles collections d’art contemporain. Rendu possible par le groupe LVMH et son président Bernard Arnault, ce rêve ambitieux se concrétise grâce au talent et à l’imaginaire de l’architecte Frank Gehry qui voulait “concevoir pour Paris un vaisseau magnifique qui symbolise la profonde vocation culturelle de la France”. Et il a réussi. Ce chef-d’œuvre d’architecture est devenu en 5 ans seulement un haut lieu de la culture et de l’art sur la scène internationale.

15-Le Rijksmuseum à Amsterdam.

Musée national de la Hollande, le Rijksmuseum à Amsterdam renferme plus de 8000 objets d’art exposés dans 80 salles racontant l’histoire de 800 ans d’art et d’histoire hollandaise. Mais on y va surtout pour admirer la prestigieuse collection de toiles de maîtres du Siècle d’Or hollandais, comme la Ronde de nuit de Rembrandt et La Laitière de Vermeer.

16-Le Musée d’art islamique de Doha.

Plus grand musée de Doha, au Qatar, le Musée d’art islamique, inauguré en 2008, recense une collection d’œuvres d’art islamique couvrant 14 siècles. Dans cet écrin pensé par l’architecte IM Pei, lauréat du prix Pritzker d’architecture en 1983, qui s’est notamment inspiré des courbes de la Mosquée Ibn Touloun du Caire, un riche éventail de tableaux, ouvrages de verrerie et de ferronnerie, céramiques, textiles et manuscrits datant notamment de l’époque des Moghols et des Safavides se donne à voir sur ses cimaises. Et on conclut la visite sur une note gourmande en réservant une table au restaurant IDAM du chef Alain Ducasse.

17-Le Musée Soumaya à Mexico.

Propriété de la Fundación Carlos Slim, le Musée Soumaya, qui porte le nom de l’épouse défunte de Carlos Slim, impose sa façade spectaculaire en plein cœur de Mexico. Inspiré par les courbes des sculptures de Rodin, ce géant d’acier imaginé par l’architecte Fernando Romero surprend par sa façade, entièrement recouverte de 17000 hexagones qui reflètent la lumière du soleil. Ses 6000 m² d’exposition accueillent plus de 64000 œuvres d’art latino-américain ainsi que de toiles et travaux de d’artistes européens, comme Picasso, Dalí, Rodin…