Comment peut-on créer, peindre ou sculpter grâce à un casque de réalité virtuelle ?

Publié le : 12 janvier 20219 mins de lecture

Désormais, il est possible de créer des œuvres plus inspirées et touchantes à l’aide de la technologie, spécialement par les casques de réalité virtuelle. La réalité virtuelle permet de réaliser des ambitions pour transporter le public dans une expérience immersive. Les artistes de toiles traditionnelles remarquaient que les visiteurs faisaient semblant de vivre vraiment les peintures avec les photos qu’ils prennent. D’où la réalisation de cette fascinante qu’il faut explorer en approfondissant les recherches vers l’art de la réalité virtuelle.

La possibilité de nouvelles créations artistiques

Le grand défi de la création de l’expérience de réalité virtuelle est de dégager des émotions réelles. C’est une application qui consiste à établir une expérience hyperinteractive dans une fiction vers une perception réelle de la toile pour que le public s’identifie à la peinture et aux émotions du peintre. Le but est donc de maintenir dans une dimension tactile toutes les perceptions et les retranscrire à l’aide du pinceau. Tout cela avec l’intégralité de la vision accompagnée de la beauté vibrante du travail artistique.

Les œuvres d’art sont transformées grâce à la réalité virtuelle à parti des casques. Il existe plusieurs outils et applications d’art de réalité virtuelle qui permettent de remplacer de façon efficace le pinceau classique. Le HTC Vive a par exemple l’application tilt brush qui a été créé par Google. Cette application permet à la palette de peinture et un pinceau en transformant le contrôleur. L’usager peut alors, travailler sur la pièce qui devient la toile et faire passer son imagination.

Dans l’art VR, vous pouvez trouver dans un seul espace les jeux vidéo, l’architecture, la peinture et le design. Les utilisateurs d’oculus rift sur HTC  comme les usagers de tilt brush ont la possibilité de créer une oeuvre en se déplaçant librement tout autour à partir de plusieurs angles. La réalité virtuelle est une continuation perpétuelle  le l’histoire de l’art tout comme la photographie a fait avec le théâtre et la peinture pour qu’ils forment un art à part entière.

L’exposition des arts virtuels

Plusieurs organisations reconnaissent de plus en plus l’art de la réalité virtuelle. Les artistes et les galeries d’art s’intéressent à ces œuvres virtuelles, car elles sont intéressantes. Mais il faut suivre la modernité et l’évolution technologique pour attirer le plus de public qui veut gagner en émotion. L’autre monde où sera transporté le spectateur grâce à cette technologie lui fera ressentir des sensations atypiques et inédites. L’oeuvre d’art ne représente plus que des objets suspendus au mur d’un musée ou d’une galerie, mais de fondre dans un autre univers.

Il faut survivre aux changements technologiques. Normalement, les chefs-d’oeuvre numérisés actuellement peuvent ne plus être accessibles dans une vingtaine d’années, car il y aura toujours des mises à jour et des formats spécifiques pour chaque application. Bien sûr il est question d’application et donc de machine pour qu’elle fonctionne. Tout comme les applications sur ordinateur, il faut mettre à jour les systèmes de réalité virtuelle de peur qu’elle ne devienne obsolète.

Même des créations ont déjà été effacées par le progrès de la technologie. La VR est assez similaire à la catégorisation de la musique et des jeux vidéo qui ont besoin de mise à jour et qui s’oublient à cause de l’arrivée d’autres plus attrayants et des nouveautés. D’où la nécessité de toujours exposer les arts VR afin de rappeler les nouveaux produits à chaque sortie, pour qu’ils soient utilisés au maximum avant de sombrer dans l’oubli. Il faut donc vérifier que le système d’exploitation est toujours d’actualité et compatible avec la création d’arts.

La retranscription du mouvement de la réalité

Pour vibrer avec la réalité, il faut considérer que les gens restent cloîtrés devant un ordinateur, une tablette ou bien un smartphone. Les écrans occupent de plus en plus d’espace dans la vie des gens, il est alors primordial de tout numériser, y compris l’art. Une deuxième vague de réalité virtuelle a commencé en 2012 pour l’application virtuelle Oculus Rift avec un casque virtuel conçu principalement pour le jeu. Mais Facebook a racheté la startup Oculus Rift.

Le défi des artistes est d’équilibrer les idées avec les possibilités des outils qui ne cessent d’évoluer. La création d’une réalité virtuelle est comme peindre en créant le pinceau qui va avec. La fonctionnalité de l’art virtuelle diffère des autres arts, car c’est le critère qu’il faut toujours tester. Pour Oculus jusqu’à présent, il rassemble encore des membres de communautés technologiques et artistiques de façon égale.

À part partager des émotions, les artistes du monde virtuel doivent développer une certaine expérience esthétique propre qui suit l’époque. Ils doivent immortaliser la réalité sous forme d’un objet fixe même la réalité bouge et engendre un flux. L’art sert donc à la retranscription de ce flux.

Le reflet d’une société moderne

Les créations artistiques en 3D sont illimitées. Vous pouvez explorer toute votre imagination avec une seule application. Vous avez la chance de partager vos émotions avec d’autres utilisateurs. N’oubliez pas que dans une application, plusieurs travaux d’artistes sont mélanges pour former une oeuvre atypique. Plus vous suivez la technologie, plus vous vous trouvez dans une société modernisée. Tout cela dans un casque de réalité virtuelle.

Selon vos ressources ou vos envies, les partages peuvent se faire sur réseaux sociaux. Ce qui vous conduira à admirer les œuvres d’art réalisées par d’autres utilisateurs pour former une véritable et grande galerie d’art virtuelle. Vous formez une communauté de partage d’art. Ainsi, vous élargissez votre groupe de connaissance qui va partager la même passion. La technologie facilite le rapport des gens, mais aussi réalise des rêves en les rendant plus réalistes avec la réalité 3D.

Vous êtes debout au milieu d’une pièce pour être transporté vers un autre monde où c’est vous qui allez tout cadencer. Vous reproduisez les gestes et les mouvements du pinceau pour redevenir l’artiste du jeu. Vous vous trouvez entre la peinture, le dessin et la sculpture, dans une nouvelle dimension de l’art.

Les outils de création de réalité virtuelle

Il existe un large choix de création de VR, mais quelques-uns sont les plus utilisés. Voici quelques sélections où vous trouverez les mélanges d’art de peinture, de sculpture en même temps : le Tilt Brush, le Anyland, le Modbox, le Oculus Quill, le SculptrVR, le PaintLab, le Kodon, le Project Dali, le Mindshow, le Tvori, le Vizor, le Holos et le logiciel Primitive.

Il y a ceux qui sont rachetés par Google comme le Tilt Brush, et ceux pour les utilisateurs HTC vive comme le Anyland, le Modbox, SculptrVR, mais qui sera bientôt sur playstation comme Oculus Rift, il y a aussi Paint Lab et Kodon. Le Project Dali est le premier programme élaboré par Adobe mai qui n’est pas encore opérationnel. La spécificité de ces applications c’est le partage avec d’autres utilisateurs et former un groupe de passionnés de l’art et de ses émotions partagées.

Mais il y a les autres applications qui sont créées pour les vidéos et les animations pour que les images prennent vie comme le cas de Mindshow, de Tvori, de Vizor et de Holos. Pour ces applications la créativité des utilisateurs est plus exploitée, car ils créent leur propre perception de la réalité virtuelle qu’ils veulent adopter. Mais le logiciel Primitive est destiné principalement aux développeurs pour une interprétation graphique.

Plan du site